Nouvelle décembre 2014.
custom4 copy
RedBanner


En Afrique, un ami rêve de pluie.

J’ai reçu un courriel de François. Il demeure depuis plus de trente ans en Afrique. Il m’écrivait ceci : « Les pluies ne viennent pas et nous en avons vraiment besoin. Les saisons ne sont plus normales depuis 3 à 4 ans à cause du réchauffement. » Il s’inquiète, car la saison des moussons débutait généralement à la mi-novembre et se terminait en avril. Dans les dernières années, les pluies viennent plus tard et se terminent plus tôt. Les changements climatiques sont difficiles à vivre pour la faune et ses habitants… les hommes, les animaux et la végétation.

J’aime penser que plusieurs d’entre vous ont commencé à vraiment réaliser les préjudices que le réchauffement de la planète a créés à travers le monde. J’aime penser que vous allez choisir de faire des changements dans votre façon de vivre, afin que nous puissions conserver un certain équilibre saisonnier et éviter ainsi une destruction de plus en plus grande de notre mère la Terre.

Chaque humain a le pouvoir de créer la vie plutôt que de la détruire. Je vous invite à retrousser vos manches, à prendre votre courage à deux mains et à être parmi ceux qui respecteront et protégeront les différentes formes de vie du cosmos.

Un engagement simple qui s’exprimera dans des gestes journaliers qui nous donnera une meilleure qualité de vie et qui nous apportera l’espoir que la conscience universelle existe toujours dans l’humanité.

Je vous souhaite un Noël de tendresse et de douceur. Une nouvelle année où votre engagement sera profond et durable, afin que de tous les coins du monde, l’Europe, l’Asie, l’Océanie, l’Afrique et l’Amérique, chacun d’entre vous puissiez faire votre part pour ralentir le réchauffement de la Planète et ainsi retrouver un certain équilibre climatique.







   France Valiquette



Nouvelle août 2014.


Le Seigneur de la brousse, le Léopard
Mai 2014, Luangwa Park, Zambie

En mai dernier, je me suis rendue en Afrique, plus exactement en Zambie. J’ai passé 14 jours dans la brousse africaine. Ce fut le voyage le plus intéressant et l’aventure la plus extraordinaire de toute ma vie.

J’ai découvert cette magnifique région à travers le livre « Au cœur de l’Afrique » de François D’Ebée. J’ai connu François il y a plusieurs années à Paris. À cette époque, il était guide de safari en Tanzanie et ensuite il est devenu photographe et écrivain. Il vit en Afrique depuis plusieurs années et il est maintenant installé en Zambie. Nous avons repris contact et ce qu’il me raconte sur cette partie du globe me fascine et me remplit de joie.

Un matin, durant mon séjour dans la Luangwa, je me suis engagée avec Roger Shawa à écrire l’histoire de mon safari. Il était mon guide et nous sommes devenus de bons amis. Il m’a appris comment les Zambiens aiment s’assoir près d’un feu et écouter des histoires. Roger a plus de vingt-cinq ans d’expérience dans les savanes de différents pays africains. Il connait la vie des animaux, les origines des arbres et la valeur thérapeutique des plantes. Depuis que je suis rentrée de voyage, je me suis mise au travail et j’ai beaucoup de plaisir à me remémorer mes souvenirs et à les écrire. Je veux partager avec mes lecteurs cette incroyable aventure qui m’a amenée certains matins à toucher presque la pureté originelle de la Terre et des Ciels de nuit où j’avais l’impression de ne plus exister.

Le titre sera : « Un Rêve devenu réalité - Un Safari en Luangwa »

   France Valiquette



Nouvelle Janvier 2014.


Voyage Californie décembre 2013


Pescadero beach, Californie

Ce fut un voyage des plus intéressants avec une température idéale, un peu au-dessus des moyennes saisonnières. J’ai vécu également des moments où la vie m’a plongée dans un univers tout à fait mystique… Une des premières étapes de ce voyage a été San Simeon et je vais vous parler des Éléphants de mer qui se réunissent sur la plage près de ce village côtier. C’est la saison de l’accouplement de novembre à février. Les mâles viennent du Canada et sont nettement plus gros. À l’âge adulte, ils mesurent entre 14 à 16 pieds et leur poids atteint 3000 à 5000 livres, tandis que les femelles vivent dans les eaux territoriales américaines ; elles mesurent de 9 à 12 pieds et pèsent 900 à 1800 livres. Malheureusement dans les derrières années, la pollution affecte souvent leurs voies respiratoires et les éléphants de mer ont de plus en plus souvent des blessures graves qui sont causées par des dépris qui se retrouvent dans l’eau. Dans mes derniers voyages, j’ai pu observer certaines de leurs blessures et entendre leurs difficultés respiratoires.



Lions de mer


Point Lobos


Un de mes endroits favoris sur la côte ouest est la réserve de Point Lobos qui est sur la liste des Trésors nationaux depuis 1968 et a été promu au rang de Réserve écologique en mai 1973. Point Lobos accueille plus de 250 espèces d’oiseaux et d’animaux et abrite également plus de 300 espèces de plantes et végétaux. C’est un endroit grandiose avec une énergie forte et dense qui nous pénètre et nous laisse croire que l’homme est encore capable de chérir les enfants de Dame nature...



Gravity Garden, Jim Needham, artist

Jim aime travailler avec l’énergie des pierres sans rien contrôler. Il laisse l’énergie amener progressivement ses mains à suivre la loi de la gravité, ce qui lui permet de donner vie à d’incroyables sculptures. C’est un endroit paisible, même si la route historique passe tout près de ce jardin. Pour ceux qui ont lu mon deuxième livre « Arizona; Mercedes Leroyer, partie2 » cela leur fera peut-être penser à un certain passage sur une massa des indiens Hopis où j’aborde la mémoire ancestrale des pierres. J’ai passé un moment merveilleux dans cet endroit et j’ai la ferme intention de retourner à nouveau méditer dans ce jardin. www.rockstoker.com



Point Ano Nuevo

Ce jour-là, les vagues dégageaient une telle puissance que j’ai commencé par aller m’assoir en retrait et regarder monter la marée afin de pouvoir maitriser la chamade de mon cœur. Progressivement, j’ai réussi à retrouver ma quiétude et ensuite, je me suis avancée vers elles tout en pensant aux surfeurs. Certains d’entre eux réussissent à faire corps avec les vagues et je trouve cela très touchant de voir un humain en harmonie avec cette grande force de la nature. Un peu au nord de Half Moon Bay, vous arrivez à Marverick’s Point où vous trouvez régulièrement des vagues de 7 mètres de hauteur, elles se forment et cassent à environ 1 kilomètre des côtes. Après une violente tempête dans le Pacifique nord, parfois certaines vagues peuvent atteindre jusqu’à 15 mètres et seulement quelques surfeurs chevronnés réussissent à glisser sur elles.

Le voyage s’est déroulé dans un esprit écologique, en commençant par la voiture, l’eau, la nourriture… L’écologie est en soi une façon de vivre, alors, c’est de ne pas… dépenser de l’énergie dans des émotions négatives, gaspiller notre vie pour des chimères impossibles, se nourrir d’illusions. La Paix, la Joie, l’Amour me semblent de bons ingrédients pour vivre notre existence écologiquement.



   France Valiquette