Nouvelle du vendredi 24 février 2012.


UNE FORÊT DE SÉQUOIAS GÉANTS.

En remontant à travers les années, je me revoyais avec mon grand-père maternel admirant un magnifique chêne derrière la grange de sa petite ferme. Je me suis approchée de l’arbre pour le toucher et soudain, la voix de mon aïeul me sembla lointaine; c’était la première fois que je sentais l’énergie et la force d’un arbre, j’avais été très impressionnée. Dans mon innocence d’enfant, je croyais que tout le monde ressentait cela; alors, imaginez ma grande surprise quand plus tard, j’ai réalisé que ce n’était pas le cas.

Je roulais dans le Sequoia National Park qui renferme les plus importantes forêts de séquoias du monde, les plus imposants de la planète. Une étrange sensation s’empara de moi ; comme du déjà connu, tout en sachant très bien que je n’étais jamais venue dans cet endroit. Je réalisais progressivement que cette forêt était comme celle de mes rêves d’enfant. Je me sentais profondément émue et incapable d’exprimer à l’univers toute ma gratitude.

Ces arbres peuvent vivre jusqu’à six mille ans. Leur écorce épaisse les protège du feu; celui-ci favorise même leur reproduction et ils résistent également aux attaques des insectes. Il ne faut cependant pas confondre avec les séquoias redwood qui abondent sur la côte, qui sont plus petits et qui vivent moins longtemps. C’est le peuple des Cherokees qui donna à ces arbres le nom d’un de leurs chefs : Sequoia. Ces arbres magnifiques ne se reproduisent naturellement que dans l’état de la Californie. Je marchais dans un sentier et j’étais entourée de « sequoiademendron giganteun » qui atteignent 90 mètres en moyenne et dont plusieurs d’entre eux ont une circonférence de 30 mètres à la base du tronc. Prenez quelques secondes pour essayer d’imaginer toute leur énergie, leur vitalité ainsi que la force magnétique qu’ils peuvent dégager.

J’ai enfin compris ce que voulait dire ces mots que l’on retrouve dans les écrits anciens : « l’Arbre de la connaissance ». Les végétaux sont les êtres les plus sensibles de la planète; alors, plus ils sont vieux, plus ils ont emmagasiné des connaissances incroyables. Certaines civilisations attachent une grande importance à leur sagesse et à leur puissance mystique. Les scientifiques font de nombreuses recherches pour mieux les connaître, mais leur transmission énergétique reste souvent impossible à déchiffrer pour eux et demeure un mystère...

Mon grand-père est décédé quand je n’étais encore qu’une petite fille, mais ce qu’il a eu le temps de me transmettre, je n’aurais jamais pu le trouver ailleurs qu’à travers sa relation avec l’Univers.



France Valiquette