Nouvelle du vendredi 22 juin 2012.


JORDAN OFFICER, un guitariste génial.


J’ai rencontré Jordan il y a quelques années dans une fête d’un ami que nous avons en commun. À cette époque, j’avais déjà entendu à la radio la musique de Suzie Arioli Band dont il est le guitariste vedette et j’avais particulièrement apprécié le solo de l’un des guitaristes. Quelques semaines plus tard, j’avais remarqué, dans la programmation du Festival de Jazz de Montréal, que le Groupe Arioli allait y présenter un spectacle. Je me suis alors rendue au festival, car j’étais curieuse de l’entendre en concert.

La magie de leur musique a commencé à opérer vers la cinquième interprétation musicale; j’ai progressivement pu voir que l’énergie de Jordan en arrivait à ne faire qu’une avec sa guitare. La

première fois que j’ai pris conscience de ce phénomène, c’était en Louisiane dans un spectacle. Cette manifestation demeure très rare, mais d’une telle beauté : l’énergie de la musique et celle de l’homme fusionnées dans une grande communion.

Au Dièse Onze, à Montréal, pour le lancement de mon premier livre,
« Mercedes Leroyer; Louisiane, partie 1 », Jordan a accepté de se joindre au groupe Grouyan Gombo pour interpréter de la musique cajun. Ce fut le moment le plus agréable de la soirée et pour mon plus grand plaisir, la plupart des personnes invitées ont dansé. Je dois quand même vous avouer que j’avais présenté les musiciens en expliquant que la coutume en Louisiane est que si les gens apprécient la musique, ils dansent et s’amusent jusqu’à la dernière note.

Jordan a sorti son premier CD tout simplement intitulé : « Jordan Officer », contenant ses compositions en 2010 et il a gagné le prix Félix dans la catégorie Album Jazz Création de la même année. Il a commencé une tournée au Resto-Bar Le Verre Bouteille, musique qui s’est ensuite poursuivie à travers le Canada et en France. Jordan et ses musiciens l’ont terminée dans ce même endroit, car c’est au Verre Bouteille qu’il a fait ses débuts. Le spectacle a été génial et à la fin de la soirée, son gérant et moi, nous nous sommes entendus sur le fait que « Jordan portait sa musique »

Je vous reviendrai à l’automne et je vous souhaite une route parsemée de musique et de joie durant toute la saison estivale.



France Valiquette