Nouvelle du vendredi 19 octobre 2012.


La petite fille d’automne


Elle est venue au monde avec un retard d’environ trois semaines, dans la grande noirceur des derniers jours d’automne, d’une mère en colère et angoissée et d’un père retenu à l’extérieur de la ville…

La petite fille n’a pas eu d’allaitement et c’était sans doute beaucoup mieux comme ça. Le lait lui donnait des vomissements et de la diarrhée. Avant que sa mère et le médecin ne réalisent que la cause était sans doute le lait de vache, elle était devenue encore plus laide et s’était affaiblie.

Elle était née avec des cheveux noirs et de tout petits yeux qui étaient comme des billes aussi sombres que sa tignasse. Elle avait presque deux ans quand elle a finalement réussi à marcher; sa physionomie s’est progressivement transformée et les gens ont commencé à la trouver un peu plus jolie…

Elle avait senti très jeune qu’elle n’avait pas eu réellement de parents, sa mère vivant dans son monde de rancoeur et de peur et son père étant la plupart du temps au travail ou ailleurs. Elle avait heureusement eu la chance de vivre à la campagne et d’avoir des animaux près d’elle. Elle avait vécu ses premiers gestes d’affection et de réelle tendresse avec eux.

Et puis, le temps a passé et elle a commencé à leur parler, ainsi qu’aux arbres, car elle savait qu’eux, ils la comprenaient; sa famille s’était agrandie et elle se sentait moins seule.

Les années ont couru et puis un jour, la petite fille a décidé de prendre la terre comme mère et le ciel comme père, car elle savait qu’ils allaient toujours être présents partout où elle irait. Elle n’aurait qu’à ouvrir les yeux et son père serait là, à tendre la main et elle pourrait aussi toucher sa mère.

Les animaux étaient presque tous ses amis et elle respectait leur monde qui serait toujours si différent des humains…

Aujourd’hui, elle est devenue une femme qui a une relation harmonieuse avec sa véritable famille, celle qu’elle a choisie : l’Univers. Elle a aussi appris à composer avec les chimères de l’humanité, mais elle continuera toujours de croire que chaque individu peut décider de choisir comment il veut vivre ses véritables relations…





France Valiquette