Nouvelle décembre 2014.


En Afrique, un ami rêve de pluie.

J’ai reçu un courriel de François. Il demeure depuis plus de trente ans en Afrique. Il m’écrivait ceci : « Les pluies ne viennent pas et nous en avons vraiment besoin. Les saisons ne sont plus normales depuis 3 à 4 ans à cause du réchauffement. » Il s’inquiète, car la saison des moussons débutait généralement à la mi-novembre et se terminait en avril. Dans les dernières années, les pluies viennent plus tard et se terminent plus tôt. Les changements climatiques sont difficiles à vivre pour la faune et ses habitants… les hommes, les animaux et la végétation.

J’aime penser que plusieurs d’entre vous ont commencé à vraiment réaliser les préjudices que le réchauffement de la planète a créés à travers le monde. J’aime penser que vous allez choisir de faire des changements dans votre façon de vivre, afin que nous puissions conserver un certain équilibre saisonnier et éviter ainsi une destruction de plus en plus grande de notre mère la Terre.

Chaque humain a le pouvoir de créer la vie plutôt que de la détruire. Je vous invite à retrousser vos manches, à prendre votre courage à deux mains et à être parmi ceux qui respecteront et protégeront les différentes formes de vie du cosmos.

Un engagement simple qui s’exprimera dans des gestes journaliers qui nous donnera une meilleure qualité de vie et qui nous apportera l’espoir que la conscience universelle existe toujours dans l’humanité.

Je vous souhaite un Noël de tendresse et de douceur. Une nouvelle année où votre engagement sera profond et durable, afin que de tous les coins du monde, l’Europe, l’Asie, l’Océanie, l’Afrique et l’Amérique, chacun d’entre vous puissiez faire votre part pour ralentir le réchauffement de la Planète et ainsi retrouver un certain équilibre climatique.







   France Valiquette