Nouvelle du vendredi 16 janvier 2009.

DSC09765sDane et France1DSC09778s


C’était la sixième fois depuis 2002 que je passais les Fêtes de la fin de l’année en Louisiane et, durant cette période, ce fut mon plus beau voyage. La température était exquise, oscillant entre les 20 et 25 C, avec un beau ciel bleu la plupart du temps. Le dernier ouragan, qui a passé sur la Louisiane en septembre dernier, a particulièrement touché la région de Breaux-Bridge et d’Henderson, près de Lafayette. Le restaurant chez Mulatre, l’endroit où Peter avait invité Mercedes à souper pour le premier de l’An ainsi que le Wiskey River, où il l’avait ensuite emmenée danser, ont eu leurs toitures arrachées par l’ouragan. J’ai alors fêté la réouverture des deux établissements avec mes amis cadiens. N’oubliez pas qu’en Louisiane, tout se fête avec de la bonne musique et de la danse.

J’ai bien profité de la nature, sans maringouins ou presque, et j’ai dansé tous les soirs. Un dimanche après-midi, au Wiskey River, j’ai continuellement occupé la piste de danse pendant plus de trois heures et demie avec Simon. Il est un danseur exceptionnel. Il fait de la course régulièrement et il a perdu trente-cinq livres dans les derniers dix-huit mois. Un de ses amis que j’avais déjà rencontré a développé une infection à une jambe et trois semaines plus tard, il était décédé. À partir de ce moment-là, il a réalisé la fragilité de l’être humain et il a décidé de vivre sa vie sainement et plus harmonieusement.

Au « Pot luck party jam », chez Deby, pour le premier de l’An, j’ai rencontré un acteur cadien, Pat Mire, un homme des plus sympathique et qui connait bien André Glandu qui a réalisé des documentaires sur la Louisiane.
J’ai été particulièrement touchée par les gens qui ne peuvent pas vraiment lire le français mais qui tenaient absolument à se procurer mon livre. J’ai été également émue par des jeunes qui vivaient une grande détresse et par le raciste qui est toujours présent; mais j’ai aussi senti les gens de race noire prendre de plus en plus leur place. Cela m’a fait chaud au cœur.

Les photos sont :
Wiskey River : Gino Delafose, le deuxième roi du zydeco après le grand Clinton Chénier…
Mulatre : Dane Thibodeaux, Breaux-Bridge, il joue de la guitare, du violon, de l’accordéon et il aime danser…
Wiskey River : Simon Reed, le meilleur danseur de zydeco que je connaisse. Dans ses bras, par moments, vous avez littéralement l’impression que vous flottez sur le plancher de danse...

France Valiquette