Nouvelle-Orléans, le 20 décembre 2002.


C’est une ville du Sud qui a une âme bien particulière et je peux déjà sentir une partie de son histoire. Je marche dans le French Quarter et j’entends la musique m’interpeller à chaque coin de rue, le jazz, le blues… J’aime. Durant mon séjour dans cette ville, à chaque fois que je sortais ma carte pour chercher ma route, des gens blancs ou noirs, hommes ou femmes s’arrêtaient pour me renseigner. Je n’avais jamais connu ça dans aucun autre de mes voyages.

L’automne précédent mon voyage, j’avais décidé de prendre des cours de danse car je n’avais pas beaucoup dansé durant les dernières années. J’arrive au pays des Cadiens et je me rends au Whiskey River, un bar situé sur le chemin de la Levée à Henderson, suggestion de Zachary Richard pour la danse du dimanche après-midi de 16 heures à 20 heures avec musique « live ». À la deuxième chanson, on m’invite à danser et je comprends très rapidement que c’est mieux d’oublier mes cours et de me laisser porter par tous ces excellents danseurs. Quel plaisir… impossible de vous décrire. Après, j’ai connu le zydeco où là, les meilleurs danseurs sont les Noirs, évidemment. Quand vous avez un band de musiciens blancs, vous avez la majorité de Blancs; si vous avez un band de musiciens noirs, vous aurez plus de Noirs. Excepté pour Gino Delafose, tout le monde est là!!!

Geno
http://www.ritmoartists.com/Geno/delafose.htm

Je vous souhaite un Noël rempli de musique. Quant à moi, je retourne au pays des écrevisses… pour présenter mon livre et prendre un bain de musique.

France Valiquette